Comment analyser le trafic d’un site web ?

Lorsqu’il s’agit d’analyser le trafic web, il peut être assez déroutant pour les entreprises de savoir exactement par où commencer lorsqu’elles examinent les chiffres. Mais si vous comptez sur votre site web pour générer du chiffre d’affaires et des prospects, ou si vous voulez augmenter votre visibilité, il est essentiel de comprendre comment les utilisateurs trouvent votre site et ce qu’ils font lorsqu’ils cliquent dessus.

10 façons d’analyser vos données analytics

Nous avons rassemblé 10 façons d’analyser le trafic de votre site web afin de vous aider à tirer le meilleur parti de votre présence en ligne et, espérons-le, à améliorer les chiffres grâce à quelques conseils !

1. Les données analytics pour savoir d’où vient votre trafic

Vous avez donc généré du trafic sur votre site web. Bravo ! Cela peut être très excitant de voir ces pages vues augmenter. Mais si vous voulez qu’elles continuent à progresser dans, il est important de savoir d’où vient ce trafic. Vous pouvez voir quel canal vous envoie le plus de trafic ou vous pouvez commencer à mieux comprendre le pouvoir de votre base de données e-mails. 

Vous pouvez également voir si quelqu’un d’autre a attiré du trafic sur votre site web. Il est important de jeter un coup d’œil rapide à vos sources de trafic chaque jour pour voir si vous avez un afflux soudain de trafic en provenance d’une publication web ou d’un canal spécifique. Il sera beaucoup plus facile de savoir où votre site a été mis en avant le jour même plutôt qu’un mois plus tard.

2. Les données analytics pour valoriser le temps passé sur la page

Lorsqu’il s’agit du trafic d’un site web, il est facile de se laisser tenter par la quête d’un grand nombre de visiteurs. Mais comme c’est généralement le cas, vous devez rechercher la qualité plutôt que la quantité de trafic. 

Un bon indicateur de la qualité du trafic est le “temps passé sur la page” par vos utilisateurs. Par exemple, vous pouvez constater que Twitter génère une tonne de trafic sur votre site web. Mais si l’utilisateur moyen venant de Twitter ne reste sur la page que dix secondes, il ne vaut pas la peine de consacrer votre temps ou votre argent à ce réseau social. 

En revanche, si votre audience sur Facebook est très engagée et passe en moyenne trois minutes sur la page sur laquelle elle atterrit, alors vous devriez vous concentrer sur l’augmentation de votre trafic sur Facebook. Même si le nombre de visites du site est moins impressionnant à première vue. 

Vous pouvez suivre trois mesures spécifiques : 

  • Les visites : une session de navigation unique qui peut englober plusieurs consultations de pages, 
  • Pages vues : le nombre réel de consultations pour chaque page spécifique, 
  • Les visiteurs uniques : une estimation du nombre de personnes qui ont atteint votre site dans une période de temps spécifique. 

Le fait de connaître le fonctionnement de chacune de ces mesures et d’en assurer le suivi vous aidera à mieux cerner votre public, la façon dont il interagit avec votre site et le contenu le plus attrayant pour lui.

3. Les données analytics pour viser un plus grand nombre de pages par session

Une autre façon de vérifier la qualité de votre trafic est de voir combien de pages vos visiteurs consultent par session. Plus ils consultent de pages par session (c’est-à-dire à chaque visite), plus la qualité de ce trafic est élevée. La même théorie de la qualité des canaux s’applique ici. 

Le canal qui donne à votre site web un trafic conséquent par session est un canal de qualité supérieure. L’objectif, lorsque vous obtenez de nouveaux utilisateurs, doit être de les garder sur votre site et de leur faire voir davantage de contenu que leur page de destination initiale.

4. Les données analytics pour comprendre votre public

En fouillant un peu dans vos outils d’analyse, vous pouvez découvrir de nombreuses informations utiles sur vos utilisateurs. Vous pouvez voir leur âge, leur sexe, leur localisation, la langue qu’ils parlent et même leurs intérêts grâce à de nombreux programmes d’analyse. 

Cela vous aidera à planifier le contenu, à créer des plans marketing et à décider quand publier de nouveaux articles de blog ou lancer des produits. Par exemple, si vous vendez des produits et que vous constatez que la plupart des visites de votre site proviennent d’une population plus jeune, vous pouvez créer des campagnes qui s’adressent à votre clientèle jeune.

5. Les données analytics pour créer des campagnes

Lorsque vous commencez à vous surpasser dans vos efforts marketing, vous voulez vous assurer que vous en avez pour votre argent. C’est là qu’interviennent les campagnes de suivi. 

Avez-vous fait un partenariat grâce auquel vous faites une promotion croisée de vos sites web respectifs ? Vous pouvez voir la quantité de trafic qu’ils vous envoient, et contrôler la qualité de ce trafic, en créant une campagne avec des liens de suivi. Les campagnes vous aideront à juger si les changements que vous apportez à votre routine en valent la peine.

6. Les données analytics pour créer un rapport marketing mensuel

Vous n’avez peut-être pas encore d’équipe marketing. Vous êtes probablement votre propre directeur marketing, votre comptable, votre graphiste et bien d’autres encore. Mais il y a certains processus que vous devez mettre en place dès le début, même si vous êtes le seul à gérer cet aspect là de votre business. 

En créant un rapport mensuel, vous serez facilement en mesure d’analyser votre croissance mensuelle ou annuelle. Combien d’utilisateurs de médias sociaux avez-vous gagnés ce mois-ci ? Combien de visites de sites avez-vous eues ? Votre temps moyen sur le site s’est-il amélioré ? Votre liste d’e-mails s’allonge-t-elle ? Si c’est le cas, avez-vous vérifié si le trafic du site provenant des campagnes d’e-mailing s’améliore également ? 

Il est important de suivre chaque mois tout ce que vous souhaitez analyser au cours des prochains mois. Non seulement vous aurez une vue d’ensemble de vos progrès à l’instant T, mais vous ne manquerez aucune donnée importante.

7. Les données analytics pour optimiser vos données de recherche

Si vous n’êtes pas familier avec le fonctionnement de l’optimisation des moteurs de recherche (SEO), vous pouvez penser que le trafic de recherche est un moyen passif de gagner du trafic, et c’est possible ! Cependant, plus vous en savez sur les types de recherches qui mènent à votre site, plus vous pouvez utiliser les moteurs de recherche à votre avantage. 

Vous pouvez notamment utiliser vos analyses pour voir quelles sont les pages qui reçoivent le plus de trafic sur votre site. Quels sont les mots-clés qui les mènent à cette page ? Quelle est la position de vos articles dans les résultats de recherche ? Ce sont des questions auxquelles vous pouvez connaître les réponses lorsque vous vous plongez dans les chiffres. 

Une fois que vous avez analysé vos données, vous pouvez mettre en place des structures par défaut pour optimiser chaque page ou chaque article de blog que vous mettez en ligne. Par exemple, vous pouvez :

  • Structurez vos contenus et vos articles de blog avec des titres et des sous-titres qui aident à votre classement SEO,
  • Intégrer les mots-clés importants pour être positionné sur les moteurs de recherches, 
  • Inclure des images pour optimiser votre référencement, 
  • Renseigner les métas pour étendre votre visibilité… 

En quelques mots, soyez le plus technique possible !

8. Les données analytics pour connaître vos pages principales et leurs sources de trafic

Il ne suffit pas de savoir quelles sont vos pages les plus populaires. Si vous vous arrêtez là, vous risquez d’être mal informé sur le type de contenu qui est réellement le plus populaire auprès de vos utilisateurs. Il suffit d’un lien provenant d’un site à fort trafic pour qu’un article de blog vers lequel votre public n’était pas naturellement attiré semble populaire. 

Il en va de même pour le trafic Pinterest. Pinterest est un moteur de recherche et les anciennes épingles gagnent souvent en popularité parce qu’elles ont été enregistrées et partagées de nombreuses fois. 

Cela ne signifie pas que la majeure partie de votre public actuel est intéressée par ces contenus. Notez que lorsqu’un article est populaire sur plusieurs canaux, vous savez que vous avez un gagnant !

9. Les données analytics pour analyser la vitesse de votre site

Y a-t-il quelque chose de plus frustrant que d’attendre le chargement d’un site web lent ? Pas vraiment, c’est pourquoi la plupart des gens n’attendent pas. Un temps de chargement lent est le moyen le plus rapide de perdre vos visiteurs. 

Le temps de chargement moyen d’un site web est de 3,21 secondes. Environ 40% des utilisateurs abandonnent un site web s’il met plus de 3 secondes à se charger et il a été constaté qu’un retard d’une seconde dans la réponse de la page entraîne une réduction de 7% des conversions. Cela signifie que vous devez garder un œil sur la vitesse de chargement de votre site afin de pouvoir prendre des mesures nécessaires.

10. Les données analytics pour connaître vos nouveaux utilisateurs et ceux qui reviennent

Saviez-vous que vous pouvez voir combien de vos visiteurs reviennent régulièrement sur votre site web ? C’est important de le savoir, car si les nouveaux visiteurs sont excellents, ceux qui reviennent sont beaucoup moins difficiles à gagner. Vous devez utiliser vos analyses pour apprendre à fidéliser ces utilisateurs existants afin qu’ils reviennent d’eux-mêmes sur votre site.

Rappel des principaux indicateurs statistiques de trafic des sites web

1. Sessions

Le nombre de visites du site web pour une période donnée. Une session correspond à une visite du site web effectuée par un utilisateur. La session est terminée si l’utilisateur quitte le site web ou reste inactif pendant plus de 30 minutes. Par conséquent, plus le nombre de sessions est élevé, plus votre stratégie de promotion est efficace.

2. Pages par session

Cet indicateur reflète la profondeur de visite d’un site web. Vous pouvez savoir combien de pages les utilisateurs consultent au cours d’une session. Un nombre élevé de pages signifie que votre ressource web est intéressante, utile et pratique.

3. La durée moyenne de session

La durée d’une session calculée en tant que nombre moyen. Plus les utilisateurs restent longtemps sur votre site web, meilleur est son classement dans les moteurs de recherche.

4. Utilisateurs

Le nombre d’utilisateurs uniques qui ont visité le site web pendant une période donnée. Ne confondez pas le nombre de sessions et le nombre d’utilisateurs. Les sessions indiquent combien de fois tous les utilisateurs ont navigué sur votre site web. Par conséquent, le nombre d’utilisateurs est toujours inférieur au nombre de sessions.

5. Taux de rebond

Le pourcentage d’utilisateurs qui quittent le site web dans les 15 secondes suivant sa visite. Un taux de rebond élevé indique que la ressource web ne répond pas aux besoins des visiteurs et qu’ils ont atterri là par hasard.

6. Canaux

Ce sont les sources de trafic des utilisateurs. Il existe de nombreuses sources de trafic :

  • Organique : Pages de résultats des moteurs de recherche
  • Direct : Visites intentionnelles et directes du site web
  • Renvois : Transitions vers le site web par le biais de liens vers des ressources tierces.
  • Recherche payante : Transitions par le biais d’annonces dans Google
  • Social : Transitions par les médias sociaux
  • Courriel : Transitions via les bulletins d’information électroniques des entreprises
  • Affichage : Transitions par le biais de bannières publicitaires définies dans Google Ads.
  • … 

Percevez ces données comme une base qui vous aidera à élaborer un plan d’action pour l’avenir.

7. Appareils

Les mesures qui segmentent les utilisateurs par type d’appareil (PC, tablette, smartphone).

8. Position moyenne

L’indicateur qui reflète la position du site web dans les résultats de recherche.

9. CTR

Le rapport entre les impressions et le nombre de clics sur votre page dans les résultats de recherche. Plus le CTR est élevé, plus la stratégie de promotion de votre site web est efficace.

10. Clics

Ces données montrent comment les visiteurs interagissent avec les différents éléments des pages de votre site web. Analysez les clics de page pour voir quels éléments sont ignorés et corrigez-les pour améliorer la convivialité de votre site web.

Comment améliorer votre site en fonction de vos statistiques ?

Améliorez vos pages principales

Maintenant que vous savez quelles sont les pages de votre site qui reçoivent le plus de trafic, il est temps de leur donner un petit coup de pouce. Profitez de leur popularité et assurez-vous qu’elles sont optimisées pour le référencement, qu’elles contiennent des CTA pour s’inscrire à votre liste d’e-mail ou qu’elles comportent des liens d’affiliation. Quels que soient vos objectifs pour votre entreprise, essayez de tirer parti de la force de ces pages pour les réaliser.

A contrario, je vous conseille de garder un œil sur vos pages qui génère peu de trafic afin d’isoler la cause de cette conséquence. Votre objectif sera d’optimiser cette page ‘charte graphique, lien, mots clés, structure, CTA) afin de gagner en visibilité.

Tirez parti de vos tendances cycliques

Vous vous souvenez de votre rapport marketing mensuel ? C’est le moment de l’utiliser ! Si vous n’en avez pas, vous pouvez pour l’instant consulter directement vos analyses. Dans tous les cas, regardez les analyses de l’année dernière à la même époque. 

Quelles étaient vos pages les plus populaires ? Quels types de produits ou d’articles de blog intéressaient les gens ? Faites des recherches sur les tendances du secteur et voyez sur quoi vous pouvez capitaliser. 

En été, les contenus relatifs à la mode peuvent être moins populaires, mais vous pouvez prévoir de tirer parti de l’engouement qu’il suscite en automne. Les services de remise en forme peuvent être ignorés pendant les mois agités des fêtes, mais vous pouvez prévoir de vous lancer en janvier, lorsque le sujet est au cœur des préoccupations de nombreux consommateurs.

Concentrez-vous sur vos meilleurs canaux de trafic

Comme indiqué précédemment, vous devez savoir quels sont les canaux qui vous apportent le meilleur trafic. Il est maintenant temps de vous concentrer sur la création de ces leviers de trafic. Il est important de vous concentrer sur ce qui fonctionne pour vous. 

Dans un monde idéal, vous pourriez vous concentrer sur chaque canal de manière égale, mais ce n’est pas réaliste. Donnez la priorité aux canaux qui fonctionnent pour vous jusqu’à ce que vous ayez les ressources nécessaires pour étendre vos efforts.

Les outils clés pour vérifier et analyser les statistiques de trafic d’un site web

Pour analyser les indicateurs de trafic de sites web mentionnés, vous pouvez utiliser :

  • Google Analytics : outil indispensable pour toute ressource web. Il s’agit d’un service gratuit qui offre presque tout ce dont vous avez besoin pour promouvoir et optimiser un site web.
  • Google Search Console : service gratuit fourni par Google qui permet d’analyser le référencement et les performances d’un site web.
  • Matomo Analytics : logiciel analytics qui permet de recueillir et d’analyser les informations relatives au trafic du site internet de votre entreprise, qui aide à améliorer l’UX des sites web et à augmenter les conversions. Elle comprend plusieurs outils tels qu’une carte thermique (heatmap) des pages, des clics et des formulaires.

Principaux points à retenir

Lorsqu’il s’agit d’analyser le trafic de votre site web, il existe quelques mesures clés qui vous donneront une bonne indication de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. Apprenez à connaître votre logiciel d’analyse et commencez par trouver les rapports que nous avons mentionnés ci-dessus. 

Ensuite, fixez des objectifs réalisables pour les indicateurs qui comptent le plus pour votre entreprise, qu’il s’agisse d’augmenter le nombre de visiteurs uniques, de réduire le taux de rebond ou simplement d’essayer d’augmenter le temps passé sur la page. Ce sont tous d’excellents indicateurs à utiliser pour mesurer le succès et la qualité de votre site web.

La compréhension des données est essentielle pour toute entreprise qui cherche à améliorer sa présence sur le web et à développer son potentiel marketing. 

N’oubliez pas que votre site web est unique pour votre entreprise et votre marque. Ainsi, déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour les visiteurs qui l’utilisent est un excellent moyen de développer la marque tout en en apprenant davantage sur les personnes qui visitent votre site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.